top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFerrier Conseils & Patrimoine

Que choisir entre rente viagère ou capital en sortie d’assurance-vie ?


Initialement conçue comme une assurance, l’assurance-vie sert plus souvent à épargner à moyen/long terme, à percevoir des revenus complémentaires, à préparer votre retraite, et à transmettre. Produit d’épargne très apprécié des Français, l’assurance-vie vous permet de diversifier vos investissements tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. De plus, les fonds placés restent disponibles à tout moment selon la typologie d’actifs sélectionnée et les droits de succession sont optimisés.


Deux options de sortie s’offrent à vous pour récupérer la valeur de vos investissements : la sortie en capital ou en rentre viagère. Ce choix dépend de votre situation et de vos objectifs. Revenons sur ces deux solutions.



La sortie en rente viagère


Vous récupérez une certaine somme tous les mois, trimestres, semestres ou années jusqu’à votre décès, ce qui vous permet de vous constituer un revenu complémentaire. Attention à bien réfléchir à la manière dont vous voulez récupérer votre capital, vous ne pourrez pas modifier la périodicité.

Une partie de la rente viagère est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux de 17,2% selon votre âge :

  • 70% pour les moins de 50 ans

  • 50% si vous avez entre 50 et 59 ans

  • 40% si vous avez entre 60 et 69 ans

  • 30% à partir de 70 ans

Si vous avez reçu la totalité de votre capital, avant votre décès, l’assureur est tenu de poursuivre les versements jusqu’à votre décès.

Au moment du décès, la fraction restante de capital non distribuée sera perdue.



La sortie en capital


Vous récupérez votre épargne par un rachat. Ce rachat peut être de deux types :

  • Rachat total : vous recevrez votre capital en un unique versement, mais vous ne bénéficierez plus des avantages d’un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans (abattement de 4600 € pour une personne seule, 9 200 € pour un couple).

  • Rachat partiel : les rachats partiels vous permettent de récupérer votre capital par des retraits réguliers et ainsi de bénéficier de la réduction d’impôts chaque année pour les contrats de plus de 8 ans.

Lors de la sortie en capital, seules les plus-values réalisées seront soumises à l’impôt sur le revenu (ou sur option, à la flat tax de 30%) ainsi qu’aux prélèvements sociaux de 17.2%. Lorsque le contrat est détenu plus de huit ans, vous bénéficierez alors d’une taxation moins élevée sur les plus-values.


Ces deux options présentent chacune des avantages, pour faire votre choix, il faut s’intéresser à vos objectifs. Si vous ouvrez un contrat d’assurance-vie dans le but de transmettre votre patrimoine ou pour une dépense importante, la sortie en capital est plus adaptée. En revanche si votre objectif est de vous assurer un complément de revenus c’est la sortie en rente viagère qui semble être la solution la plus intéressante.


Votre conseiller se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner au mieux pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

6 vues0 commentaire
bottom of page